Avenue du Mont-Royal, La Taverne Normand, un trou c’est un trou!

Parfois on pense que d’aller dans un endroit qui semble « in » sur des blogues va nous satisfaire!  La Taverne Normand est l’un de ces endroits qui nous déçoit et où on regrette d’y avoir passé du temps.

Un endroit issu du passé qui devrait passer aux oubliettes. Ce qu’on appelle dans le jargon québécois un trou.

Et bien un trou, bien c’est un trou. Ça vaut même pas la peine d’y accorder de l’attention mais ça mérote d’être partagé sur un blogue.

Situé au 1550 Est avenue du Mont-Royal, tout juste au coin de la rue Fabre, la Taverne Normand a un look nickel de l’extérieur, de l’intérieur ça besoin de rénovations, c’est défréchit. C’est même lamentable.

Jeudi soir vers 20h, l’endroit est presque désert.

Barmaid gentille et serviable, un client très louche au bar très petit d’autres quidams à des tables.

Tous les téléviseur sont fermés pourtant l’endroit semblait être reconnu pour le hockey. Niet, pas de hockey diffusé, rien, le silence radio de ce côté… à part justement la radio.

Après deux bières, il faut faire ce que tout être humain doit faire, en évacuer. Bon sens les toilettes!… malpropre, l’urinoir est un genre d’urinoir commun où on doit uriner sur un mur d’acier inoxydable.  Ça sent mauvais.

On dirait la taverne de mes oncles Jean-Guy, Réal et Léo mais sans les saoûlons de cette époque qui sont tous morts avec les tavernes de leur époque.

La Taverne Normand, le trou Normand? Oui ça pourrait s’appeler le trou à Normand tellement que ça fait déglingué.

Mais les propriétaires ne sont pas des Normand mais des Martin Proulx et Mathieu Leblanc qui sont complètement dans le champ avec leur concept de taverne.

À fermer! Point à la ligne. Concept révolu. Un peu comme si on tentait de réinstaller des réverbères allumés à la main dans une ville qui n’a pas besoin de ce concept. Une mauvaise idée, une crampe au cerveau d’entrepreneurs qui se sont dit, tiens, pourquoi pas une taverne?

Comment un débit de boisson de la sorte peut-il demeurer ouvert alors que jeudi soir jour de paie pour bien des gens téléviseurs sont fermés et qu’il y a six clients dans le bar, 20h?

Peut-être un cas d’enquête pour Revenu Québec, la Régie des Alcool ou davantage, qui sait ou encore que l’endroit est vraiment sur le point de passer aux oubliettes.

Ainsi, soit qu’il s’y tient des activités louches, soit que l’endroit a mauvaise réputation (possible dans les deux cas des rumeurs peuvent toujours courir) ou soit que l’endroit est une déduction fiscale ou bien parce que tout simplement le concept de l’endroit est dépassé et que l’endroit est délabré point à la ligne.

Quand un endroit a mauvaise réputation, on observe la même situation dans des restaurants de Montréal. C’est désert, quelques mois plus tard, c’est fermé et l’endroit est à louer. Histoire terminée.

Après tout, le but de la visite était d’observer l’endroit supposé prisé mais surtout désert. Aussi d’y boire de la bière.  Mais de la bière c’est de la bière, et déception aucune bière brassée sur place mais quand même l’excellente Mill St. de Toronto. L’endroit est fait uniquement pour en vendre de la bière, comme bien d’autres endroits sur le Plateau et moins lugubres.

Pour les touristes et les montréalais La Taverne Normand est un endroit à éviter, y a mieux sur l’avenue du Mont-Royal pour prendre une bière et malheureusement pour les proprios de l’endroit. pas encore vu pire à Montréal en terme de débit de boisson.

 

Publicités