Le restaurant Jardin Tiki fermera le 28 mars 2015

L’homme d’affaires Eddy Savoie a acquis le terrain du restaurant buffet Jardin Tiki pour 5,8 millions.

Une Résidence soleil verra le jour sur ce terrain.

Maintenant la question que tous les montréalais se posent.  Qu’adviendra-t-il des légendaires tortues du Jardin Tiki?  Est-ce qu’un groupe d’écologistes va se manifester pour les protéger?

Donc le 28 mars prochain, c’est la dernière journée d’existence de cette légendaire institution montréalaise située sur la rue Sherbrooke Est.

Merci M. Chan pour ces années de buffet.

Publicités

Le Terra Verde au Palais des Congrès a un nouveau propriétaire

Le restaurant Terra Verde a un nouveau propriétaire, il m’a écrit sur ce blogue.

Il m’écrit et m’invite à son restaurant en me disant que l’ancien cuisinier ne s’y trouve plus.   J’en suis ravi pour la clientèle.  Très sérieusement j’en suis ravi.

N’hésitez pas à vous y rendre en grand nombre.  Durant certains événements avant les fêtes, j’ai des amis qui sont allés et ont apprécié.  Pour ma part je ne compte pas remettre les pieds dans ce restaurant, j’ai failli y laisser ma peau à l’époque, je n’ai aucun doute que c’est maintenant chose du passé mais vous comprendrez que j’ai un blocage psychologique.

Le Salon de l’auto débute à Montréal le 16 janvier prochain, possible que je me rende au Terra Verde, je verrai, mes amis me convaincront peut être d’y aller entre deux visites du salon.

 

 

MVP Sainte-Catherine… ne faites que passer

Au 200 rue Sainte-Catherine Est à Montréal se situe MVP Restaurant & Bar-Sportif.

Cet endroit manque de télévision.  On est loin d’une Cage aux Sports ou d’une Station des sports.

La bière en bouteille à 7$ est trop dispendieuse.  C’est à se demander si le MVP est le proprio et non l’invité tellement que la bière est chère.

Côté bouffe. Où est le goût?

Poutine,poutine au poulet, pizza… tous ordinaires.

La poutine est comme une poutine faite à la maison avec des frites surgelés et une sauce en conserve.  Sans goût.

Heureusement les serveuses se démènent pour nous servir et avec le sourire.

Franchement,endroit à éviter.  Qui sera certainement fermé dans les mois à venir si la nourriture n’y est pas améliorer ou si les prix de l’alcool ne diminuent pas.

Soit dit en passant, le site Internet devrait être mis à jour car les prix affichés ne concordent pas avec les prix à la table.

Ma cote: **
Nourriture: 1/2
Portion: 1
Décor: 1/2
Propreté: 1
Service: 1
Prix: 0

Le Beaver Hall – Le Bistro Gourmand, le top fish & chips downtown !

Le Bistro Gourmand par Europea, situé au 1073, côte du Beaver Hall est top notch.

Grand vestiaire derrière le comptoir à l’entrée, vous pourrez vous y débarasser de vos pelures hivernales pour le repas.

L’ambiance est ‘talking’, ici pas de grosse musique, on entend que le bruit de fonds des murmures des clients.

Le menu du midi.  Quel choix !

Pour 21,50$ incluant les taxes mais avant pourboire vous pourrez vous gâtez avec une sublime table d’hôte.

Non mais on est tout près du chic quartier des affaires de Montréal, n’y espérez pas une table d’hôte à 9,95$.

Pour faire mon article je me suis commandé un fish & chips avec comme entrée une soupe aux choufleurs.

C’est la présentation de l’assiette qui émeut au premier regard.  Regardez la photo !!!

En fait l’assiette, que dis-je, la planche de bois les amis.

Le petit panier de frites, j’adore servi avec ketchup et moutarde ancienne.

Le petit presse-citron, génial.

Le service est impéccable.

Le goût.  Le fish & chips est succulent.

Je n’ai rien à dire et je vous recommande cet endroit.

Pour vous y rendre en métro, station Square-Victoria, sortie Côte du Beaver Hall.

PS: réservez les amis, c’est achalandé et il est possible de réserver par Internet au www.beaverhall.ca

Ma cote: * * * * 1/2
Nourriture: 3 1/2
Portion: 1
Décor: 1
Propreté: 1
Service: 1 1/2
Prix: 1

Dimanche soir, Chez Ma Grosse Truie Chérie est désert

Est-ce signe que le buzz de l’ouverture est terminé ?  Quoi qu’il en soit vers 8h30 dimanche soir dernier, le restaurant Chez Ma Grosse Truie Chérie était désert.

Malgré les prix élevés, la nourriture y est très bonne, allez les encourager.

Ce n’est pas parce que je n’aime pas le nom du restaurant et la promicuité de mon assiette avec celle du voisin de table qui m’est inconnu que vous ne devez pas les encourager.

Avant tout, le proprio a eu l’audace et l’effort d’ouvrir un restaurant dans ce coin de la ville sur la rue Ontario pas toujours recommandable.

Souvenez-vous qu’avant ce resto, les lieux étaient occupés par une pizzéria bon marché…

Allez au moins prendre un verre au resto et trinquer à l’audace du proprio.

Chez ma grosse truie chérie, à éviter pour les timides

Oubliez l’intimité, ce n’est pas le but au restaurant Chez ma grosse truie chérie situé au coin de la rue Ontario et de l’avenue Papineau.

L’endroit existe davantage pour favoriser les échanges.  Donc même si vous ne le voulez pas, un peu comme chez Schwart’z on vous impose des gens durant votre souper et dans une proximité  parfois dérangeante.

Le service est effectué avec le sourire mais disons qu’il y a des endroits restreints vu la disposition des tables.  Pas facile comme job de servir avec une disposition de table semblable.
Des anciennes allées de bowling recouvrent les tables…  Ça fait pas mal ordinaire si vous voulez mon avis.  Kitch?  Si vous voulez.
Les plats sont bons en fait une coche en dessous d’excellent. Mais pas excellent.
Là où ça n’a aucun bon sens, c’est le total de la facture.  122$ pour deux personnes incluant une coupe de vin chacun, une entrée et le plat principal.
Je déconseille l’endroit.  Pour beaucoup moins cher il y a aussi bon à Montréal et avec beaucoup plus d’intimité.
De plus quel nom de restaurant macho et de mauvais goût.  Un autre commerce qui ne fera que passer sans trop laisser de traces dans la longue histoire montréalaise.

Ma cote: * * 1/2
Nourriture: 3 1 /4
Portion: 3/4
Décor: 1/2
Propreté: 1
Service: 1
Prix: -1

À Montréal, témoin de conditions ou pratiques insalubres reliées à l’alimentation ? Portez plainte.

Vous êtes allés dans un resto ou un épicerie récemment et vous avez remarqué des choses louches au point de vu salubrité des aliments ou des installations ?

Vous pouvez porter plainte à la Ville de Montréal de deux en communiquant avec l’Inspection des aliments en téléphonant au 514 280-4300 ou en utilisant le formulaire en ligne.

N’hésitez pas à dénoncer les fautifs.