Autoroute métropolitaine

Quel Montréalais, Montréalaise ne connaît pas l’autoroute métropolitaine?  La métropo pour les habitués.  Bref la 40.

Seul axe routier du nord qui traverse l’île d’un bout à l’autre d’Est en Ouest et vice et versa.

Récemment pris dans le trafic sur cette autoroute, je me demandais si un jour le Ministère des Transports du Québec aura la bonne idée de rénover de fond en comble cette autoroute, même de la repenser.

C’est dans les années 60, il y a donc plus de 40 ans, que cet important axe routier à vu le jour à Montréal.

Il serait grand temps de rénover.  Il faut y circuler pour comprendre que la métropolitaine vieillie et veillie bien mal en fonction des besoins des automobilistes et camionneurs.  Pour bien faire il faudrait que la Métropolitaine ait six voies circulables dans chaque direction.  Le double de la situation actuelle.

Maintenant il y a à peu près que de 21h30 à 04h30 qu’on n’observe pas de bouchons sur une partie de la Métropolitaine. 

Cette autoroute a été pensé à court-terme.  Ici à Montréal on s’amuse à dire que dans les années 60 ça devait être un projet de stage pour ingénieurs juniors.

Il serait grand temps que les ingénieurs du Ministère du Transport du Québec se penchent sur la construction d’une seconde autoroute Est Ouest dans le nord de Montréal.

Je parle de solutions durables ici pas de régler les problèmes temporairement avec un pont sur la 25 pour rejoindre la rive Nord ou encore le prolongement de l’autoroute 30.

Certes le prolongement de l’autoroute 30 va dégager l’Ouest de la 40 étant donné que bon nombre de camionneurs et automobilistes en provenance de la Rive Sud n’auront plus à emprunter la 40 à Montréal pour se diriger vers Ottawa.

Mais le pont de la 25 ne changera pas grand chose à la circulation automobile sur la 40.  Cela aura pour effet que de légèrement accomoder les camionneurs arrivant du tunnel Louis-Hyppolite Lafontaine qui veulent se rendre à Laval et vice et versa ou les camionneurs arrivant de Laval voulant se rendre sur la Rive-Sud de Montréal.  Ça ne règlera pas grand chose même que la construction du pont de la 25 risque d’augmenter le flot d’automobile circulant sur la 40.  Les résidents de l’Est de l’île Jésus désirant se rendre à Montréal. 

Ce qu’il faut c’est une vraie solution de rechange et durable.  Je le sais ça va coûter une fortune en construction, achats de terrains et en expropriations ou sinon dans un autre plan en coûts de tunnels.  A-t-on le choix?  Hé bien non!

On construit une nouvelle autoroute dans le nord ou on décide de faire un projet à la Big Dig comme à Boston.  Moi j’opterais pour un important axe routier Est Ouest sous la métropolitaine actuelle.

On ne peut pas la ligne orange du métro passe sous la Métropolitaine, me direz-vous.

Bien alors, qu’on construise au-dessus de la Métropolitaine actuelle. 

Chose certaine si Montréal veut continuer de se développer et de conserver son titre de deuxième plus grande ville canadienne… il va falloir trouver des solutions parce qu’à long terme on ne peut pas demeurer avec un axe routier Est Ouest si désuet, obsolète comme diraient certains.

Montréal a été bâtie sur une île, il faut donc penser intelligement avant que Calgary, Ottawa, Vancouver ne dépasse son statut de deuxième plus grande ville canadienne. Chose qui ne saura tarder si on continue d’engorger ainsi les automobilistes et camionneurs qui font rouler l’économie de la métropole.

Plus le traffic augmentera sur la métropolitaine et ainsi augmenteront les temps de déplacement Est Ouest plus les grandes entreprises et sièges sociaux fuiront Montréal. 

Allez ingénieurs du Ministère du Transport méditez là-dessus et trouvez une solution viable.

2 réflexions sur “Autoroute métropolitaine

  1. Il y a pourtant des plans, qui permettraient de contourner la Métropolitaine, mais ils n’ont jamais été réalisés, sur le terrain.

    Par exemple, l’A-440, à Laval, aurait fait une voie de contournement idéale, si au moins elle avait été complétée. Mais non; le nouveau pont de l’A-25 permettra un certain contournement (circuit A-25/A-440/A-13), mais ce n’est pas l’idéal. Même chose, plus au nord; l’A-640 devait permettre, en principe, de contourner tout le grand Montréal. Mais si elle est raccordée à l’A-40 à l’est, l’extrémité ouest de l’A-640 se jette dans le parc d’Oka.

    La Métropolitaine fut ouverte par sections, la plus ancienne (entre l’A-15 et la sortie 76) datant de 1959. Elle fut la deuxième autoroute au Québec, après l’autoroute des Laurentides, ouverte la même année. La Métropolitaine aura donc 50 ans, l’an prochain. Enfin, si elle tient jusque là! Certaines portions, vues d’en-dessous, font vraiment peur à voir! On peut voir des images de cette voie rapide, qui n’a désormais de rapide que le nom, en suivant ces quatre liens:

    Lien 1, lien 2, lien 3, lien 4.

    Ces images ont été prises entre le début de la partie surélevée de la Métropolitaine, à l’est du boulevard Provencher, et la rue Saint-Hubert, et ce sur une période de presque un an. À vous de juger.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s